Actuellement, il existe deux versions du programme LIVIA. Ces versions, A et B, sont similaires en termes de contenu qui est basé sur les dernières connaissances et méthodes éprouvées scientifiquement. Elles proposent des informations et des activités pour aider à gérer la perte et à se sentir mieux. Les participant·e·s seront aléatoirement réparti·e·s dans l’une de ces deux versions.

Nous souhaitons comparer l’efficacité de ces deux versions. La première a déjà démontré son efficacité pour aider les personnes endeuillées ou séparées. La deuxième incorpore différentes nouveautés dont nous allons tester l’efficacité. Ce projet contribuera à l’avancée des connaissances sur les programmes psychologiques d’auto-soutien par internet et à promouvoir des méthodes d’intervention novatrices, peu disponibles actuellement en langue française. 

Conditions de participation

Adultes âgé·e·s de 18 ans et plus, ayant perdu une personne proche (par séparation, divorce ou décès) depuis au moins 6 mois.

Avoir un accès régulier à internet

Pas de suivi psychothérapeutique en parallèle

Déroulement de l’étude

Une fois que nous aurons vérifié que vous pouvez participer à l’étude, nous vous demanderons de signer un formulaire de consentement que vous pourrez télécharger et nous renvoyer par e-mail. Ensuite, vous recevrez un lien pour accéder à des questionnaires qui vous seront proposés au début et en fin de programme. Une fois ces derniers complétés, un login vous sera transmis pour pouvoir débuter le programme.

Dédommagement

Votre participation vous permet d’avoir gratuitement accès au programme d’auto-soutien en ligne. Les résultats scientifiques actuels concernant ce type de programme montrent qu’ils réduisent les difficultés liées à une séparation, un divorce, ou un deuil et améliorent le bien-être et la qualité de vie. Aucun autre bénéfice (financier ou autre) ne vous est octroyé. 

Pour participer à l’étude et ainsi bénéficier d’un accès à notre programme, veuillez remplir le formulaire suivant, de préférence sur un ordinateur :

Toutes vos données seront traitées de manière strictement confidentielle. La présente étude a été autorisée par la Commission cantonale d’éthique de la recherche sur l’être humain (LRH) ainsi que sur l’ordonnance sur les essais cliniques de dispositifs médicaux (OClin-Dim).

Situations d’urgence

Les programmes d’auto-soutien par internet, tel que celui que nous vous proposons, ne sont pas adaptés à des situations de crises aiguës. Nous ne sommes pas toujours atteignables et ne pouvons pas réagir adéquatement en cas d’urgence, en particulier si vous ressentez d’importantes idées ou pulsions suicidaires.

Suisse

Si la situation est urgente, vous pouvez faire appel aux services des urgences, soit en composant le 144, soit en appelant les services d’urgences psychiatriques de votre canton (voir la liste ci-dessous). Il est également possible d’appeler la police au 117.

Fribourg  026 305 77 77 

Genève  022 372 38 62 

Jura  144 

Vaud  084 813 31 33 

Neuchâtel  080 001 22 10

Le site Stop Suicide répertorie les possibilités d’aide en Suisse Romande en cas de crise suicidaire en fonction de votre lieu d’habitation et de votre situation, dont la  Main tendue, atteignable 24h/24 et 7j/7, auprès de la ligne 143.

Ailleurs

Si vous vivez dans un autre pays, des ressources sont disponibles sur le site suivant :

Vous trouvez ci-dessous les numéros que vous pouvez composer, disponibles 24h/24, 7j/7 :

Belgique : Télé-Accueil, numéro 107 ou Prévention Suicide, numéro 0800 32 123 ;

Canada : Le service d’intervention téléphonique 1 866 APPELLE ou 1 866 277 3553 ;

France : Suicide Écoute, numéro 01 45 39 40 00.


psyconsultonline@unil.ch

Université de Lausanne, Institut de Psychologie

Géopolis, Quartier Mouline, 1015 Lausanne

Suivez également notre actualité sur notre page Facebook !